-  — you are only a prisoner when you surrender. -

NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: war at the roses se présenter
Natasha Hoffmana newbie want somebody to love.
a newbie want somebody to love.
avatar
infos générales
messages :  4 dollars ($) :  3
name :  thebaba.
faceclaim :  Sofija Milošević
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
-
(#) — you are only a prisoner when you surrender. { Ven 17 Aoû - 16:54 }
Natasha Hoffman feat Sofija Milošević
naissance :27 ans, née le 1er Septembre 1991 à Vsevolojsk en Russie.

origines, nationalités : De nationalité Américaine d’origine Russe.

statut civil, orientation : Veuve et hétérosexuelle.

situation financière : $$$$$, Très aisée/se fait entretenir.

occupation : Ex-mannequin/femme au foyer.

situation familiale : Elle n’a presque plus aucune communication avec sa famille, elle est d’ailleurs la seule sur le territoire américain.

à newport beach depuis : A Los Angeles depuis 11 ans et à Newport Beach depuis 7 ans.
thebaba. / Bénédicte
22 ans
un coin paumé
je cherchais désespérément un forum avec un ami et on est tombé sur ce bijou.
personnage inventé

onetwo
captivante • critique • digne • directe • intéressée • morale • raffinée • séduisante • sûre d'elle • têtue • froide • hautaine • hypocrite • impulsive • indomptable • insouciante • maniérée • superficielle
Le journal Uprising est la source n°1 de la ville. Que pensez-vous de la rubrique de Patrick Smith sur son activité de "décimer" les riches et les faux-semblants de ce monde ? A vrai dire, ce n’est pas le genre de littérature que je lis. Alors malheureusement, bien qu’il doive être charmant, je ne connais pas ce Patrick Smith. En tout cas, il doit en avoir du travail avec tous ces hypocrites qui trainent par ici.
(un) 1. Son nom de jeune fille est Somarin. (deux)  A 15 ans, elle a quitté sa ville natale de Vsevolojsk pour Los Angeles afin de commencer une carrière dans le mannequinat. (trois) Bien qu’elle n’ait pas été une des mannequins les plus populaires de ce siècle, elle avait tout de même réussi à se faire une place sur les podiums des plus grandes marques américaines. (quatre) A l’âge de 18 ans, elle rencontra son futur mari, James Hoffman. Elle restera neuf ans à ses côtés jusqu’à son décès soudain à l’âge de 48 ans. (cinq) A l’époque, elle a arrêté sa carrière dans le mannequinat afin de se consacrer pleinement à son nouveau rôle d’épouse. (six) Un de ses plus grands rêves aurait été d’avoir un enfant, malheureusement, de peur de partir trop tôt et de la laisser seule, James a toujours refusé.  (sept) Natasha n’est pas quelqu’un de très fêtard, elle préfère sortir dans des restaurants calmes et boire du vin sur une terrasse entre amis. (huit) Un soir, alors qu’elle était à Paris avec des amis, elle a commis l’erreur de tromper son mari et s’en veut encore aujourd’hui. Elle ne lui en a jamais parlé. (neuf) À la suite du décès de James, son beau-frère, Alan Hoffman, lui a posé un ultimatum : Soit elle se marie avec lui, soit elle dit adieu à la fortune et retourne vivre loin de ce monde de paillette.  (dix)Bien qu’elle soit une jeune femme discrète, elle aime tout particulièrement s’afficher sur Instagram.

Revenir en haut Aller en bas
Natasha Hoffmana newbie want somebody to love.
a newbie want somebody to love.
avatar
infos générales
messages :  4 dollars ($) :  3
name :  thebaba.
faceclaim :  Sofija Milošević
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
-
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Ven 17 Aoû - 16:56 }
you are only a prisonerwhen you surrender
Je marchais dans les longues et larges allées de ce cimetière, la mer pouvait s’apercevoir au loin, tout était extrêmement calme. Je fixais les fleurs que je tenais dans mes bras. C’était des orchidées, ses fleurs préférées. Il en achetait souvent auparavant, elles étaient placées sur la table de la grande salle à manger. Il se sentait anxieux quand il n’y en avait pas. Depuis sa disparition, tous les mercredis, je lui en apportais. J’espérais que ça lui fasse du bien, bien que je ne puisse plus lui offrir ma présence.

Arrivée devant sa tombe, je lâchai un grand soupir, pas de tristesse, non, juste de l’exténuation. Le mois qui avait suivi son décès avait été dur, que ce soit physiquement ou moralement, j’étais à bout, et au fur et à mesure que les jours passaient, rien ne s’arrangeait, au contraire, ma vie semblait se noircir un peu plus chaque jour.

Je m’agenouillai tout en déposant le bouquet mortuaire sur sa pierre. Je pris son portrait et le serrai fort dans mes bras. Sa voix, son corps, tout de lui me manquait. Les larmes n’arrivaient plus à couler et ma bouche s’asséchait. Comme à chaque fois que j’allais le voir, je n’arrivais pas à m’exprimer. Le pire dans tout ça, c’est que je savais que lui adresser mes peines me ferait du bien, que ça m’aiderait à avancer malgré la douleur et la peine, mais quelque chose m’en empêchait. C’était comme si ma conscience savait que si je le faisais, je viendrais moins souvent dans cet endroit. Que je finirais par l’oublier et reconstruire ma vie loin de cette baie et de ses gens mondains.  

Partir, je savais que je ne pouvais pas le faire et que je ne le pourrais sans doute jamais. Cette homme, James Hoffman, m’avait tout donné, mais il m’avait tout d’abord offert la plus belle et la plus précieuse des choses en ce monde, son amour. J’avais mis du temps à l’accepter au départ, mais personne ne résistait longtemps face à son charme et son sourire. James était quelqu’un d’aimant, de passionné et sincère. A la base je n’étais qu’une gamine perdue, mais il avait fait de moi ce que j’étais devenue. Je ne le remercierais jamais assez pour tout ce qu’il m’avait apporté, et je crois que c’était pour ça que j’avais du mal à me détacher de ce lieu vide de vie.

Il fallait tout de même que je trouve le courage, le courage de lui exprimer mes états d’âme, il était mon mari après tout. Avant, il écoutait toujours mes plaintes ou mes chagrins, pourquoi est-ce que ça changerait maintenant qu’il se retrouvait six pieds sous terre ?

Je pris alors une grande inspiration et sortis une feuille froissée de ma veste. Mes mains tremblaient et des frissons me parcoururent le corps.

« - S’il... S’il te plait… Ecoute ce que j’ai à te dire… J…J’ai écrit une lettre pour toi hier soir… et j’ai pensé que ce serait une bonne idée de te la lire. Tu sais, je pense que ça m’aiderait beaucoup pour continuer et je suppose que tu as envie que je sois assez forte pour ça, alors s’il te plait écoute moi attentivement, » déclarai-je avec hésitation.

Je m’assis sur sa tombe, et mis sa photo en face de moi. Les larmes coulaient, je n’arrivais même plus à me concentrer. C’est fou comme de simples mots pouvaient me mettre dans un état pareil. Je regardai autour de moi, vérifiant si personne de curieux ne m’avait suivi et m’élançai :

« - Mon James,
Ça fait longtemps que je ne me suis pas réellement exprimée à toi. A vrai dire, depuis ton départ, il s’en est passé des choses. Beaucoup de mauvaises et très peu de bonnes d’ailleurs. Je suis complètement déboussolée sans toi, j’ai même hésité à te rejoindre, tu sais, mais je n’en ai pas eu le courage. Je crois que j’aime encore trop la vie pour l’abandonner comme ça. Peut-être que tu me trouves égoïste et que tu aurais voulu que je te rejoigne, et j’en suis sincèrement désolée.

Je me demande à chaque minute, ce que toi tu aurais fait ou voulu faire. Tu ne sors jamais de mon esprit et tu me manques un peu plus chaque jour. Mais j’ai décidé d’écrire cette lettre, parce que je pense, que le temps est arrivé pour moi d’avancer et de devenir moi-même, et non plus la femme de Monsieur Hoffman. Je ne t’abandonne pas, non, et oui, ne t’en fais pas, je viendrai toujours te rapporter tes orchidées. Je ne cesserai jamais de le faire, après tout, c’est devenu une routine.

Je voulais simplement te dire que je comptais avancer et essayer d’affronter les épreuves difficiles qui vont arriver prochainement. Je vais peut-être devoir m’absenter un peu d’ailleurs… pour essayer de me concentrer sur les choses essentielles afin de ne pas perdre la tête, si ce n’est pas déjà fait.

Tu te demandes sans doute comment les gens vivent ton décès, n’est-ce pas ? Je ne sais pas si c’est parce que je me suis renfermée à la suite de ton départ, mais j’ai l’impression d’être la seule à mal le vivre. Les gens autour de nous continuent de faire la fête comme s’ils venaient de perdre leur poisson rouge inutile. Et ton frère… ton frère… Alan… Lui, il n’a jamais été aussi heureux. C’est comme s’il n’avait attendu que ça. Il a repris la tête de l’entreprise, a viré la plupart de tes employés pour mettre les siens. Il s’est installé à la maison et demande même à coucher dans notre chambre. Il est omniprésent…

Je te parlais de ‘difficultés’ au début de cette lettre, en fait, ma plus grande difficulté, c’est Alan. Il essaye de te remplacer, James, il veut voler tout ce que tu as construit, tous tes biens et ta fortune. Il… Il… m’a même demandé… de l’épouser… Puis il a dit que c’était toi qui lui avait demandé de s’occuper de moi… C’est vrai ? Dis-moi, que c’est lui qui pète un plomb et que tu n’aurais jamais demandé une chose pareille. Tu m’aimais trop pour ça… C’est impossible que tu me laisses dans les bras de ce bourreau… n’est-ce pas ?
»

Les larmes se remirent à couler sur mes joues. Le vent commençait légèrement à souffler, j’avais froid et je tremblais de plus belle. Alors qu’il était censé se reposer en paix, moi, qui avait peu parlé jusqu’à là, j’osais lui raconter les conneries de son frère. J’en avais presque honte. Je soupirai tout en regardant la mer au loin.

Je me levai tout en remettant correctement ma jupe avant de déclarer d’un air déterminé :

« - Je ne vais pas te lire la suite de cette lettre, d’un parce c’est complètement inutile et de deux parce que ce n’est pas spontané et que comme tu le sais, je n’aime pas les choses qui sont trop travaillées. Pourquoi est-ce que je l’ai fait ? Honnêtement je n’en sais rien, peut-être que j’avais besoin d’aide afin de mieux réussir à m’exprimer.  

Mais c’est vrai qu’il faut que j’arrête de me laisser tuer à petit feu et que ce n’est pas à venir pleurer sur ta tombe que les choses s’arrangeront. Je vais me battre James, pour toi, pour ton nom, pour nous.

Je t’aime James, à bientôt.
»

Je commençai peu à peu à m’éloigner de son lieu. Cette fois-ci les larmes n’avaient pas coulé, non. Je n’avais certes pas osé lui dire tout, mais j’étais décidée à me relever malgré la peine. Peu importe les coups que je prendrais dans cette lutte, je ne me laisserai pas abattre. Et même si je devais un jour choisir une voie qui changerait ma vie à tout jamais, je n’hésiterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Michael RutherfordTO BUY THE TRUTH AND SELL A LIE.
TO BUY THE TRUTH AND SELL A LIE.
avatar
infos générales
messages :  174 dollars ($) :  177
name :  Mister G
multinicks :  nope
faceclaim :  Ed Westwick, Mack'(avatars)
 

age :  Thirty-Two Years Old
career :  COO of Rutherford Inc.
civil status :  Actually in relationship with a beautifull woman soon to be married
family's influence :  ♕♕♕♕♕
address :  #2684, Lido Isle
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t170-dancing-in-the-dark

autres infos
relationships:
availability: 1000000 % Free
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Ven 17 Aoû - 20:28 }
Bienvenue :)



--- and suddenly
from partner in crime we become lovers.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Sam 18 Aoû - 12:12 }
@Natasha Hoffman Bienvenue sur NBT ma jolie, ce super choix de bouille et le personnage à l'air fou !
Cependant, on a déjà un Hoffman et j'ai vue que tu étais inventé donc il faudra que tu changes de nom de famille mon chat pour que je puisse te valider !
Revenir en haut Aller en bas
Natasha Hoffmana newbie want somebody to love.
a newbie want somebody to love.
avatar
infos générales
messages :  4 dollars ($) :  3
name :  thebaba.
faceclaim :  Sofija Milošević
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
-
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Sam 18 Aoû - 22:20 }
Merci ! ♥️

@Skye Turner : Merci pour l'accueil ! Au fait, mon personnage est de la même famille que le Hoffman déjà présent, c'est pour ça qu'on a le même nom. Sorry de ne pas avoir plus précisé.
Revenir en haut Aller en bas
Levi St JuddBREATHING IN THE COLDEST LIES.
BREATHING IN THE COLDEST LIES.
avatar
infos générales
messages :  23 dollars ($) :  22
name :  liz.
faceclaim :  r. gosling - abisror -
 

age :  trente-sept ans.
career :  ancien sous-marinier pour la united states navy, il possède le grade de capitaine de vaisseau. passionné d'histoire, il a décidé de reprendre des études après sa retraite de l'armée. il étudie aujourd'hui à l'université.
civil status :  célibataire. il a été fiancé à une femme qui ne supportait plus ses absences en mer.
family's influence :   ♕♕♕♕ - son père fut pendant longtemps un politicien actif pour l'état de californie
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
-
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Dim 19 Aoû - 12:03 }
nat a l'air tellement prometteuse!
j'espère qu'on pourra se trouver un lien :cute:

bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Astoria RutherfordTO BUY THE TRUTH AND SELL A LIE.
TO BUY THE TRUTH AND SELL A LIE.
avatar
infos générales
messages :  786 dollars ($) :  944
name :  estelle
faceclaim :  sharkloé. (av) sial (sign) psychotic bitch (crackship)
 

age :  twenty-nine yo
career :  chief human resources officer @rutherford inc.
civil status :  owner of a lonely heart
family's influence :  ♕♕♕♕♕
address :  #2376, lido isle
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t122-if-you-want-battle-

autres infos
relationships:
availability: (5/4) elio - ben - nate - armand - pool party
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { Lun 20 Aoû - 8:46 }
bienvenuuuue



he calls me the devil, i make him wanna sin every time I knock he can't help but let me in, must be homesick for the real, i'm the realest it gets, you probably still adore me with my hands around your neck

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: — you are only a prisoner when you surrender. { }
Revenir en haut Aller en bas
 
- — you are only a prisoner when you surrender. -
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: war at the roses se présenter-
Sauter vers: