-  t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. -

NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: model behavior gestion personnage :: we all fall down fiche de liens :: man on the corner les hommes
InvitéInvité
avatar
infos générales
plus de détails
-
(#) t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. { Dim 8 Juil - 14:25 }
saul niggels feat charlie hunnam
naissance : Expulsé du giron maternel à la clinique privée de NewportCare (Newport Beach), il est né le 8 octobre 1980, presque dix ans jour pour jour après sa sœur.

origines, nationalités : Américaines.

statut civil, orientation : Sitôt marié sitôt divorcé, Saul file un célibat erratique. Il est l'amant fuyant de plusieurs mais le mec d'aucune ; elles n'aiment pas ses silences et sa solitude ; il n'aime pas, point.

situation financière : $$$$$$ Une vie plutôt modeste, après une enfance plaquée or. Mais Saul ne manque de rien : il dépense tout, ne garde rien pour lui. L'argent, à la fois, l'indiffère, le répugne et l'effraie.

occupation : Physionomiste ; c'est le titre pompeux accordé par le Time, un nightclub côté dans Newport Shore, à son videur.

situation familiale : Le benjamin de sa fratrie n'a jamais conçu l'envie de fonder sa propre famille. S'il est le père d'un môme, là, quelque part, la mère a eu l'indélicatesse de n'en rien lui dire. S'il aime des gamins, ce sont ceux des quartiers modiques.

à newport beach depuis : Toujours.

onetwo

caustique
impulsif
hermétique
arrangeant
loyal
rigide
faux-sociable
fuyant
perspicace
bienveillant
volontaire
pugnace
passionnel
taiseux
combinard

RPS EN COURS :
www reva phillips
www prénom
www prénom

RPS TERMINÉS :
www prénom
www prénom
www prénom
(un) De prime abord, il fait froide impression. C’est pour partie son job et, foncièrement, Saul prend plaisir à recaler les gosses de riches dont les Rolex et Versace tombent trop grands autour des poignets crânes. Ce n’est pas un bonhomme amical, un de ceux dont on accroche le coin du regard et qui dégoupillent des sourires tranquilles. Il est tout en tempérament rentré, provocant sur les bords, un partisan du "Vivre et laisser vivre" qui se laisse parfois happé par ses mauvais côtés. Il a le cœur brûlant, Saul, mais la tronche glaciale. On n’entre pas dans ses clans comme ça, parce qu’il est curieusement jeté parmi la foule mais défiant comme un loup. (deux) Dans le milieu des nocturnes et des alcools, tout le monde ou presque le connaît sous le nom de Rye, comme le whisky ; Rye Riggles. En réalité et aux yeux de la Californie, il s’appelle Saul Warner, du nom de la Warner Pharmaceutics. En revenant au berceau, il s’est dépouillé de l’insupportable patronyme pour endosser les lettres de son artiste de mère : Amanda Niggels. En plus de le consoler, le matronyme lui offre un anonymat bienvenu et il est finalement peu de monde pour se souvenir qu’Elliot Warner a trois enfants et que le dernier d’entre eux l’a un jour trahi en filant par les routes. (trois) Le jour de son mariage, il allait sur ses vingt ans. Une bêtise impulsive, comme lui. C’était la première fois qu’il se croyait amoureux et, en un sens, il l’était, mais plutôt de l’idée qu’elle de lui et lui d’elle. Ils sont tombés d’accord sur un divorce qui, de toute façon, n’engageait aucune de leurs fortunes personnelles ; leurs parents respectifs ne l’ont appris qu’au retour de la jeune femme à Newport Beach. Ils avaient fui les montants d’argent et les colonnes de marbre ensemble mais elle a été seule à rentrer, la seule à qui ça a manqué. On n’a jamais pu lui faire avouer où ils avaient frayé car, malgré tout, cela reste leur échappée et leurs souvenirs jaloux. (quatre) Bien qu’il ait été déshérité et qu’il s’en félicite chaudement, Saul possède 1,2 millions de dollars en actions sur l’entreprise familiale, versés dès le jour de sa naissance afin que la Warner Pharmaceutics n’échappe jamais à la lignée fondatrice. Il s’agit d’un magot dont il n’a pas dépensé un centime et dont il feint assez bien d’ignorer l’existence. Même à l’heure des disettes, alors qu’il errait de taudis en sofas accueillants, il a voulu tenir le défi de renoncer à un argent immérité. Encore aujourd’hui, et alors que son train de vie en serait sensiblement amélioré, il laisse les titres ronfler dans une banque où il ne fiche jamais les pieds. (cinq) Il est passionné d’escalade depuis qu’il a louvoyé en Arizona, discipline qu’avec le temps il a élargi au parkour. Plutôt solide pour un amateur, il passe l’essentiel de ses congés dans le parc national de Yosemite, à cinq cents kilomètres plus au nord. S’il lui est arrivé de vilains accidents, Saul révère ce défouloir à ciel ouvert et son sentiment de plénitude à chaque fois qu’il redescend vers Newport Beach. À plusieurs reprises, il s’est même proposé d’escorter des gamins dont les conditions d’existence sont moins favorables que la moyenne des séjours de découverte. (six) Tout môme, Saul était proche de sa sœur, Lilith. Souvent dans sa vie d’homme, il regrette terriblement cette époque plus innocente. D’une certaine manière, c’est de sa faute : au début, il l’admirait, elle avait tout un courage dont il ne comprenait pas l’origine ; puis il a viré, sec, d’opinion. Ils sont devenus de plus en plus différents, ont été de moins en moins d’accord. Peut-être a-t-elle été la seule à vraiment pressentir sa sincérité lorsque le jeune sot aboyait qu’il s’en irait. Qu’on l’ait cru ou non, il n’empêche qu’il est parti, et pour de bon. Saul sera toujours amer du fossé entre eux, et pas capable non plus de regretter sa propre vie ou de pardonner à l’aînée d’avoir tout pris du rôle qu’on lui tendait. Elle lui manque simplement, en permanence. (sept) Le plus douloureux entre Lilith et lui, c’est leur mère, Amanda. Lorsque la désolante s’est suicidée, il n’avait que six ans et ses mirettes de mioche pour appréhender le vide qu’elle laissait en partant. La génitrice lui a peut-être donné son goût de la fuite en avant ou, du moins, le dernier de ses fils aime s’en revendique. Car il aime tout de celle qu’en fin de compte il n’a pas bien connu. Il envie la mémoire de ses aînés, qui l’ont mieux connu, mieux serré dans leurs bras, et qui en sont sortis plus sèchement affectés. Comme Saul n’a jamais aimé que l’on salisse la mémoire de sa mère (ou, dans certains cas, qu’on rétablisse la vérité sur son compte), il se rebiffe facilement. Et, pour le reste, Saul n’en parle guère. C’est ô combien pénible de grandir sans une mère. C’est d’ailleurs une chose qu’il n’a pas su faire. (huit) D’un mariage boiteux, il a su tirer une amitié durable. Son ex femme (une dénomination qui prête surtout à sourire aujourd’hui) est devenue et restée sa meilleure amie. S’il ne lui disait pas toujours quelle route il courait, ni dans quel État, des nouvelles convolaient fréquemment vers Newport Beach, pour elle. Ils ont mené des vies très différentes et elle est probablement la seule à qui Saul l’ait assez pardonné. Il est dur avec elle et sa pratique compulsive du fric, car la franchise fait également partie du jeu. Il s’est mêlé de son second mariage, car il lui voudra toujours le meilleur. C’est donc assez naturellement qu’ils sont tombés sur l’arrangement qui l’a fait le donneur d’un enfant qu’elle n’avait jamais pu avoir avec son désormais ex second mari. (neuf) Voilà quatre ans qu’ils habitent le même palier. Ce n’est pas tout à fait insalubre et le loyer, au moins, est raisonnable. Il le faut, pour que cette mère célibataire puisse élever ses deux enfants avec son seul salaire d’employée de l’une des familles les plus fortunées de Newport Beach. C’est ainsi, dans cette ville : tout le monde travaille toujours plus ou moins pour les mêmes. Digne et discrète, elle ne demandait guère de l’aide plus que des ennuis. C’est à son fils aîné, onze ans, que Saul s’est lié en premier. De fil en aiguille, il a participé, à sa mesure, à la petite famille. D’un œil extérieur, ce n’est presque rien. Il n’est pas un père remplaçant, à peine un rare amant de la mère… Pour lui, ils sont d’abord un symbole de ce qui déconne dans cette ville et le fout en rogne jusqu’à l’indignation. (dix) Aussi brutalement qu’il avait décidé de partir, Saul a tranché de rentrer à Newport Beach il y a treize ans. Son escapade aura duré près de six années. Or, quand il rentre, ce n’est pas pour retourner parmi les siens. Au début, ils n’en savent d’ailleurs rien. Le bougre réintègre la ville par la petite porte, en silence. Celle qu’il rejoint, c’est d’abord sa meilleure amie. Plus intimement, il espère connaître ses neveux et nièces – en tous les cas, c’est l’argument qui aura fait mouche. Il y a, aussi, que sa vie n’était pas que tranquillité à ce moment-là. Et, peut-être, voulait-il enfin se mesurer à l’enfer qui avait constitué son berceau. Newport Beach et lui n’ont eu alors qu’à constater que ni l’un ni l’autre n’avait souhaité changer. (onze) C’est presque par hasard, qu’il y a huit ans, Saul s’est retrouvé à la tête d’une escroquerie prolifique. Tout est parti d’un malentendu où, pétri des codes acquis par la naissance, il est passé pour un jeune loup de la finance et représentant d’un fonds d’investissement. Un notable a mordu, versé très volontiers quelques centaines de milliers de dollars – de la menue monnaie pour lui. Ce qui ne devait être qu’une sale plaisanterie sur le dos de bonshommes fortunés lui a néanmoins quelque peu échappé. Ce qui était drôle, même méchant, a viré au crapuleux, encore que Saul n’ait jamais gardé un dollar pour lui. Il n’en voulait guère. Il a tout cédé, en dons pour des qui le méritaient mieux que lui. Ce n’est pas exactement une version que le FBI a voulu entendre au moment de le choper. Et ils l’auraient sûrement foutu au trou s’ils ne s’étaient aperçus que son vilain tour avaient mis en lumière un certain nombre de fraudes fiscales. En échange de l’abandon des poursuites, Saul n’a eu qu’à donner des noms et des nombres : son espèce de grand-final.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. { Dim 8 Juil - 14:25 }
@lilith warner feat charlize theron
sœur aînée Tout môme, Saul était proche de sa sœur. Souvent dans sa vie d’homme, il regrette terriblement cette époque plus innocente. D’une certaine manière, c’est de sa faute : au début, il l’admirait, elle avait tout un courage dont il ne comprenait pas l’origine ; puis il a viré, sec, d’opinion. Ils sont devenus de plus en plus différents, ont été de moins en moins d’accord. Peut-être a-t-elle été la seule à vraiment pressentir sa sincérité lorsque le jeune sot aboyait qu’il s’en irait. Qu’on l’ait cru ou non, il n’empêche qu’il est parti, et pour de bon. Saul sera toujours amer du fossé entre eux, et pas capable non plus de regretter sa propre vie ou de pardonner à l’aînée d’avoir tout pris du rôle qu’on lui tendait. Elle lui manque simplement, en permanence.


@isra al barakat feat gal gadot
ex femme, meilleure amie À l'époque, leur fuite a fait scandale. On a surtout reproché à Saul d'avoir dévoyé Isra. Mais, de leur mariage boiteux, ils ont su tirer une amitié durable. Son ex femme est devenue et restée sa meilleure amie. Ils ont mené des vies très différentes et elle est probablement la seule à qui Saul l’ait assez pardonné. Il est dur avec elle et sa pratique compulsive du fric, car la franchise fait également partie du jeu. Il s’est mêlé de son second mariage, car il lui voudra toujours le meilleur. C’est donc assez naturellement qu’ils sont tombés sur l’arrangement qui l’a fait le donneur d’un enfant qu’elle n’avait jamais pu avoir avec son désormais ex second mari.


@reva phillips feat bella heathcote
l'étincelle Longtemps mordant, même mauvais avec la sale petite bourgeoise dispendieuse, Saul a perdu le cœur de la moquer depuis qu’elle a été reniée et, de facto, ruinée. La nuit, le videur la guigne du coin de l’oeil, même la surveille pourrait-on dire, se détruire les derniers dollars dans l’ivresse des mêmes fêtes qu’avant, comme si de rien n’était. C’est comme s’il pouvait pressentir le naufrage et que, finalement, il ne le le lui avait jamais souhaité. Reva, elle est jolie quand elle n’est plus gâchée par le fric. Reva, elle lui picote la bienveillance mais s’il est certain qu’elle n’en voudra pas.


@alba feat odette annable
le chien de garde de la voisine Il y a longtemps que l’entraide excède le bon voisinage. Saul, qui travaille surtout de nuit, garde parfois les enfants d’Alba lorsqu’elle est retenue au travail ou qu’elle daigne s’accorder une sortie. Il lui a maintes fois prouvé qu’il était digne de confiance et, à vrai dire, elle est troublée de la place qu’il a prise parmi eux. Pour le remercier, il n’est pas rare qu’elle l’invite à dîner. Ça a, à quelques occasions, donné lieu à des rapprochements doucement ivres, mais rien de plus que du réconfort entre adultes. Saul n’a aucune intention d’endosser le rôle de père et de mari, bien qu’il en ait des apparences : pour défendre Alba et ses enfants, il montre facilement les crocs.  


@"prénom nom" feat avatar
TYPE DE LIENS Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

+ les Nichols
Revenir en haut Aller en bas
Jason LangBREATHING IN THE COLDEST LIES.
BREATHING IN THE COLDEST LIES.
avatar
infos générales
messages :  278 dollars ($) :  477
name :  Max./Maxine.
faceclaim :  Jensen Ackles (endless epic).
 

age :  38 ans.
career :  Directeur du Museum of Art de Newport Shore.
civil status :  En couple depuis 10 ans et papa de jumeaux de 5 ans.
family's influence :  ♕♕♕♕
address :  2552, Big Canyon.
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t346-embrace-your-differ

autres infos
relationships:
availability: Open (Benjamin et Ivy).
(#) Re: t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. { Dim 8 Juil - 16:54 }
Une petite place pour moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. { }
Revenir en haut Aller en bas
 
- t'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule. -
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: model behavior gestion personnage :: we all fall down fiche de liens :: man on the corner les hommes-
Sauter vers: