-  self destructive tendencies ☽☽☽ -

NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: model behavior gestion personnage :: we all fall down fiche de liens :: man on the corner les hommes
Keazy HopkinsLIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
LIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
avatar
infos générales
messages :  45 dollars ($) :  122
name :  paper gun, sam
faceclaim :  ayoub, @ailahoz
age :  vingt-deux ans, t’as fêté ton anniversaire l’treize octobre dernier
career :  coureur automobile illégal et indic’ pour la police, ouais, les contraires s’attirent à c’qui parait.
civil status :  célibataire, l’palpitant qui déconne pour l’fruit défendu, celle qu’tu peux pas avoir
family's influence :  ♕
address :  #642, newport shore, dans un appart’ miteux
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t347-reckless-behaviour-

autres infos
relationships:
availability: ★ ✰ ✰ — open (sully)
(#) self destructive tendencies ☽☽☽ { Ven 6 Juil - 22:35 }
keazy hopkins feat micky ayoub
naissance : t’as fêté ton vingt-deuxième anniversaire l’treize octobre dernier (13/10/1995) en gueulant tes tripes sur l’boulevard balboa. autrefois, c’était le strip d’las vegas qu’était témoin d’tes déboires, mais, ça, c’était avant.

origines, nationalités : t’es américain du côté du vieux et y a ta mère qu’a du sang espagnol, ce qu’explique ton teint légèrement basané. c’la dit, t’as jamais foutu les pieds en dehors des usa et t’as pas l’intention d’le faire non plus.

statut civil, orientation : t’es hétérosexuel et, pourtant, tu détestes les femmes, ces croqueuses d’hommes qu’attendent rien qu’t’aies l’dos tourné pour planter leurs crocs lacérés dans ta jugulaire et sucker tout c’que t’as à offrir. c’est p’t’être pour ça qu’t’es encore célibataire, même si y en a une en particulier qui t’fait déconner l’myocarde, qu’a l’don d’te rendre fou, toi, l’dépendant affectif, qui  cherche du réconfort entre ses cuisses.

situation financière : $$$$$$, t’étais d’jà pauvre quand t’habitais chez ta mère, mais, là, t’as touché l’fond. et c’est pas avec deux ou trois courses illégales par semaine qu’t’arrives à payer les dettes.

occupation : tu touches plus ou moins à tout ce qu’est pas légal. l’vol, la vente d’drogue, tout ça. mais, ton truc à toi, c’est les courses d’bagnoles. celles qui s’passent en plein cœur d’newport beach, au beau milieu d’la nuit. d’ailleurs, ta caisse, c’est bien l’seul objet auquel tu tiens, qu’a réellement d’la valeur à tes yeux. ah ouais… t’es également indic’ pour la police, mais disons qu’tu t’en ventes pas. même qu’t’en as parlé à personne, c’préférable.

situation familiale : l’classique d’la gamine un brin naïve qu’arrive d’nulle part et qui s’éprend du connard typique d’américain. c’dernier qui fout l’camps après quelques années sans plus jamais donner d’nouvelles. la maternelle qui fait une dépression et qui passe l’reste d’sa misérable vie à boire ses émotions, à boire ses paies. bref, à boire tout c’qu’elle peut. l’genre d’meuf qui devient une vraie connasse avec quelques verres dans l’nez, qui s’amuse à tabasser son fils d’cinq ans parce qu’il ressemble drôlement au paternel, c’salaud. et, toi, t’as fait exactement comme l’padre, t’as fuis dès qu’t’en as eu l’occasion au volant d’ta skyline et t’as atterri ici, à newport beach.

à newport beach depuis : t’avais dix-huit ans quand t’as enfin décidé d’foutre le camps d’chez ta mère. du coup, t’entames ta quatrième année, ici-même, à newport beach.

onetwo
une vulgarité assumée qui détonne d'une sensibilité refoulée, une arrogance qui frôle l'agressivité, un regard torturé qui cache un passé mystérieux, une colère omniprésente qui provoquent des paroles et des gestes impulsifs, un charisme qui croule derrière une trop grande dépendance affective, une audace violente qui caresse l'excès, un ton provocateur pour contrer une délicatesse honteuse.
RPS EN COURS :
www sully
www prénom
www prénom

RPS TERMINÉS :
www prénom
www prénom
www prénom
(un) si t’avais pas fait l’con, tu serais p’t’être astronome, aujourd’hui. l’ciel, tout ça, ça t’a toujours fasciné, va savoir! c’est p’t’être à cause de c’souvenir qu’t’as d’toi, d’l’époque où t’es gosse, à escalader la maison pour t’hisser jusqu’au toit. là où tu t’pieutais contre l’bardeaux d’bitume, la tête dans les étoiles et les poches pleines de rêves. (deux) t’as réalisé ton tout premier fantasme quand t’avais à peine huit piges. ouais, elle s’appelait billie ann, elle devait avoir quatre ans d’plus que toi, un truc comme ça. tu l’as embrassé sur un des classiques de the stooges à l’arcade, milkshake aux fraises dans une main, joystick dans l’autre. c’était beau, tu t’en souviendras toute ta vie, d’ton premier baiser. (trois) tu t’tues l’pouce sur tinder, captant l’attention d’la nana la plus naïve du lot. quelques mots tapés à l’arrache et elles débarquent réchauffer tes draps. t’es conscient qu’elles ont des sentiments, mais, toi, t’as aussi des envies à combler. et p’t’être bien qu’tu tentes d’te venger d’la maternelle qui s’est amusé à détruire l’image qu’t’as d’la femme. c’pas d’ta faute, c’est d’la sienne. (quatre) t’as bossé dans un p’tit garage indépendant quand t’habitais encore chez la vieille, à las vegas. c’est là qu’t’as dégoté ta skyline gtr. enfin, c’est l’patron qui t’la montré, tout fier et il t’la offerte. comme ça, sans raison. t’as passé des soirées et des nuits entières, couché par terre, sur l’béton, pour la r’taper, la r’mettre comme neuve. aujourd’hui, elle est vachement pratique puisque c’est avec elle qu’tu courses. (cinq) tu t’es fendu l’crâne après une altercation avec un type à la sortie d’un bar. t’as pris un méchant coup sur la caboche et, aux urgences, ils ont dû t’raser les ch’veux pour t’recoudre. au final, t’as trouvé qu’t’avais une gueule d’taulard, comme ça, la boule à zéro et, d’puis, t’as gardé c’te coupe. (six) t’as les phalanges qui t’démangent constamment, c’besoin d’frapper dans tout c’qui bouge et c’qui bouge pas. t’es né avec c’te rage au ventre, avec c’laisser-passer vip pour l’poste d’police. d’puis qu’t’es gosse, d’puis qu’ta mère t’a montré comment faire avec ta propre carcasse, t’as c’t’envie d’tout foutre en l’air, d’faire r’ssentir toute la colère qui t’habite contre les mâchoires qu’éclatent sous ton poing trop souvent crispé. (sept) t’as toujours c’goût d’sang dans la bouche mélangé à c’lui d’la nicotine et d’l’éthanol. t’fais rien d’autre qu’ça, p’tit branleur. fumer, boire, casser des arcades sourcilières. ouais, tu baises aussi, parfois. toujours la même d’puis un moment, parce qu’a pas d’autres nanas qui t’fait autant bander qu’elle. t’pourrais dire qu’t’en es amoureux, même, ça expliquerait bien des trucs, mais t’préfères lui dire qu’elle t’sert qu’à t’vider les couilles. la chute s’ra moins fatale si jamais elle décide d’te briser l’cœur. (huit) t’fais parti d’une espèce d’bande d’puis qu’t’es débarqué à newport beach.  un gang qui bosse dans l’ombre et qui s’spécialise dans la contrebande d’arme à feu. et, un soir, ça dérapé. t’étais pas censé être là et encore moins d’assister à ça. t’as été témoin d’une fusillade. bref, une scène horrible. t’as réussi à filer d’la pluie d’balles argentés, mais y a la police qui t’a chopé, toi, l’môme qu’a rien d’mandé. d’puis, ces enculer, y t’tiennent par les couilles, faisant d’toi leur indic’ et, putain, t’sais rien, toi. t’es qu’un mioche qu’a été au mauvais endroit au mauvais moment, c’tout. (neuf) marié à l’adrénaline – à la vitesse, plus précisément – y a qu’ça en quoi t’jures fidélité. d’puis qu’t’es gosse, y a qu’ça qui t’fait sentir vivant, accroché au cul des voitures, accroupis sur ton skate, défilant à tout allure dans les allées d’bitume. c’est p’t’être pour ça qu’t’es accro à elle, vu les batt’ments d’ton cœur qui s’accélèrent dès qu’tu goûtes son stupide gloss hors de prix, l’fruit défendu. (dix) si t’caches pas ton goût prononcé pour l’alcool et ta dépendance à la nicotine, en r’vanche, les sachets d’poudre, t’en parles pas. c’est temporaire, qu’tu t’dis. ouais, ça fera bientôt deux ans qu’tu t’répètes la même comptine. au départ, c’tait rien qu’pour r’ssentir c’t’effet d’invincibilité, être plus solide quand une bagarre éclate. maint’nant, c’est dev’nu une fâcheuse habitude dont t’as du mal à t’débarrasser.



Dernière édition par Keazy Hopkins le Sam 7 Juil - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keazy HopkinsLIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
LIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
avatar
infos générales
messages :  45 dollars ($) :  122
name :  paper gun, sam
faceclaim :  ayoub, @ailahoz
age :  vingt-deux ans, t’as fêté ton anniversaire l’treize octobre dernier
career :  coureur automobile illégal et indic’ pour la police, ouais, les contraires s’attirent à c’qui parait.
civil status :  célibataire, l’palpitant qui déconne pour l’fruit défendu, celle qu’tu peux pas avoir
family's influence :  ♕
address :  #642, newport shore, dans un appart’ miteux
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t347-reckless-behaviour-

autres infos
relationships:
availability: ★ ✰ ✰ — open (sully)
(#) Re: self destructive tendencies ☽☽☽ { Ven 6 Juil - 22:35 }
@sully griffith feat alexandra tikerpuu
amour empoisonné poupée inachevée au sourire effronté, lippes qui s’étirent sur lesquelles t’aimes y planter tes canines lacérées. avec elle, c’est l’jour ou la nuit, tout ou rien et t’en es carrément accro, plus qu’à la coke qu’tu sniffes comme un acharné. princesse rebelle qu’a arraché ton cœur, palpitant qui déconne rien qu’pour sa paire d’yeux et sa silhouette qu’tu t’tannes pas d’mater. sentiments écorchés par vos patronymes trop distincts, roméo et juliette version baise et poudre blanche, flingue chargé et corps à l’unisson.


@"prénom nom" feat avatar
TYPE DE LIENS Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


@"prénom nom" feat avatar
TYPE DE LIENS Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


@"prénom nom" feat avatar
TYPE DE LIENS Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


Dernière édition par Keazy Hopkins le Mer 11 Juil - 4:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keazy HopkinsLIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
LIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
avatar
infos générales
messages :  45 dollars ($) :  122
name :  paper gun, sam
faceclaim :  ayoub, @ailahoz
age :  vingt-deux ans, t’as fêté ton anniversaire l’treize octobre dernier
career :  coureur automobile illégal et indic’ pour la police, ouais, les contraires s’attirent à c’qui parait.
civil status :  célibataire, l’palpitant qui déconne pour l’fruit défendu, celle qu’tu peux pas avoir
family's influence :  ♕
address :  #642, newport shore, dans un appart’ miteux
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t347-reckless-behaviour-

autres infos
relationships:
availability: ★ ✰ ✰ — open (sully)
(#) Re: self destructive tendencies ☽☽☽ { Ven 6 Juil - 22:35 }
à vous
Revenir en haut Aller en bas
Sully GriffithBREATHING IN THE COLDEST LIES.
BREATHING IN THE COLDEST LIES.
avatar
infos générales
messages :  135 dollars ($) :  523
name :  b_bulle (mel).
faceclaim :  tikerpuu. (av.) kiri (gif) tumblr.
 

age :  vingt ans (04/07)
career :  étudiante en marketing pour faire plaisir aux vieux. stagiaire chez renaissance pour faire joli sur l'cv, pour qu'la mère garde un œil sur toi. p'tre bien qu'ça pourrait t'plaire au final. à voir.
civil status :  en couple. sentiments absents, cœur volé par un autre. mensonge monté d'toutes pièces.
family's influence :  ♕♕♕♕
address :  #1377, lido isle. villa familiale, la peste de n'pas pouvoir les quitter comme tu l'souhaiterais.
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t349-sully-youngblood

autres infos
relationships:
availability: OPEN - 02/04 (froy, keazy)
(#) Re: self destructive tendencies ☽☽☽ { Ven 6 Juil - 23:03 }
j'te baise, salut
Revenir en haut Aller en bas
Keazy HopkinsLIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
LIGHT OF MY LIFE, FIRE IN MY LOINS.
avatar
infos générales
messages :  45 dollars ($) :  122
name :  paper gun, sam
faceclaim :  ayoub, @ailahoz
age :  vingt-deux ans, t’as fêté ton anniversaire l’treize octobre dernier
career :  coureur automobile illégal et indic’ pour la police, ouais, les contraires s’attirent à c’qui parait.
civil status :  célibataire, l’palpitant qui déconne pour l’fruit défendu, celle qu’tu peux pas avoir
family's influence :  ♕
address :  #642, newport shore, dans un appart’ miteux
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t347-reckless-behaviour-

autres infos
relationships:
availability: ★ ✰ ✰ — open (sully)
(#) Re: self destructive tendencies ☽☽☽ { Ven 6 Juil - 23:06 }
@Sully Griffith vile créature
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: self destructive tendencies ☽☽☽ { }
Revenir en haut Aller en bas
 
- self destructive tendencies ☽☽☽ -
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTHING BUT TROUBLE. :: the kids aren't alright :: model behavior gestion personnage :: we all fall down fiche de liens :: man on the corner les hommes-
Sauter vers: