-  lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) -

NOTHING BUT TROUBLE. :: newport beach, orange county :: newport shore quartier animé
Duncan Myersadministrateur - kisses burn like fire
administrateur - kisses burn like fire
avatar
infos générales
messages :  515 dollars ($) :  618
name :  DÆLLING,coralie.
faceclaim :  ucey.
age :  trente cinq années, envolées. Prise dans les griffes du temps, qui s'écoule tel le terrible sablier de la vie.
career :  belle sensation que de tout envoyer valser , quand on a la satisfaction d'être nouveau riche.
civil status :  coeur aussi vide et lasse qu'une coquille vide. Piétiné et massacré il y a bien des années. Confiance inexistante envers l'amour dorénavant, puisque sa chère et tendre à fuit..
family's influence :  ♕♕♕♕
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t102-too-dead-to-die-dun

autres infos
relationships:
availability: (2/3) rps libre.
(#) lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { Mar 3 Juil - 21:12 }
- lève les  yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu’au firmament. -
lieu : the aqua lounge

Le bruit des vagues qui viennent lécher les quelques roches de la plage, noyant les esprits les plus sauvages jusqu’au bout de la nuit. Une plénitude qui pourrait faire assagir les plus ivres, mais jamais. Pas dans ce genre de lieu, qui était pour le moment encore bien calme en raison de l’heure guère tardive. Il commençait à connaître les lieux le saltimbanque, l’ivrogne. Il pouvait presque se vanter d’être un pilier de bar ici, maintenant. On lui offrait avec plaisir les espaces VIP ou une place parmi de jolies créatures, mais que nenni ! Il préférait se fondre dans la masse, malgré son accoutrement de bourge, fringue des boutiques de luxes de la ville et surtout un verre constamment bien rempli que le barman ne lui demandait même plus de payer en avance. Il savait parfaitement que le brave ex-militaire paierait toujours sa note à la fin, même avec quatre grammes dans chaque bras. La musique étouffait les quelques râlements, les quelques éclats de voix de dindes qui aimaient se montrer, étouffait aussi les conversations peu intimes autour de lui. Il n’en avait que faire, son esprit était bien ailleurs. Une bulle de silence, de pensée. Il n’avait que cela maintenant : l’argent, le silence d’une maison vide et son amertume d’avoir été con. Elle lui manquait, et il tourne encore et encore sa saloperie de bague entre les doigts, cette petite bague qui lui avait coûté un bras à l’époque, mais qui dorénavant, valait plus un clou pour un type aussi riche que lui à cet instant. Il finit par la remettre dans sa poche, avant d’avaler derechef son verre de tequila avant de tendre l’index pour en redemander un autre.

Maligne est le destin, puisque le pauvre type fini par tourner la tête sur le côté, daignant enfin à regarder un peu son entourage. Son regard clair finit par capter le visage bronzé d’une personne qu’il connaissait, mais qu’il n’avait pas revu depuis un moment. Norah. Il fut surpris et ne comptait d’ailleurs pas faire de premier pas, mais elle finit par le remarquer. Il n’eut d’autre chose que de lui faire un bref hochement de tête et signe, pour la saluer. Histoire bien lointaine, sans rancœur, sans remords. Quelques nuits, pas de lendemain. Rien de grave. Il l’avait revu cependant puisque le destin faisait bien les choses : son ami d’armée c’était mis en colocation avec elle et d’autres gens sympas, c’était assez cocasse comme situation.
«Tien, Norah. Cela fait un bail. Je pensais pas te croiser de sitôt.  » Avoue le bellâtre, venant quand même la saluer d’une bise simple. Le blond se rassied finalement, l’invitant à faire autant, avant de lui proposer :
«Je t’offre un verre ? Ou t’es avec des gens qui quémandent particulièrement ta présence ? » Il ne savait pas dans le fond si elle était au courant de sa bonne fortune récente même s’il s’en doutait puisque sa trombine avait fait le tour des médias. Mais qu’importe, il n’était guère du genre à étaler son bonheur et encore moins son malheur...  
Revenir en haut Aller en bas
Norah Richardsadministratrice - she's like the wind
administratrice - she's like the wind
avatar
infos générales
messages :  575 dollars ($) :  834
name :  Forsaken / Aurélie
multinicks :  joyce whitmore.
faceclaim :  a.d.armas (c)Freesia
 

age :  twenty-eight years old.
career :  formerly marketing manager at nichols company, she has recently been marketing director at Renaissance, a cosmetic brand owned by his biological father. a truth discovered not long ago and not appreciated by all.
civil status :  a pretty solitary heart, relationships have followed one another without awakening the desire to undertake something more concrete.
family's influence :  ♕♕ (richards - mother) and ♕♕♕♕ (blackwell - father)
address :  #364 - newport shore.
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t106-the-house-of-the-ri

autres infos
relationships:
availability: come, baby (3/3)
(#) Re: lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { Mer 4 Juil - 21:56 }

Words like violence Break the silence Come crashing in Into my little world Painful to me Pierce right through me Can't you understand ? Oh my little girl.


Le soleil s'évadait à l'horizon, laissant comme seule trace de son passage des lumières chaudes qui progressivement s'assombrissaient pour au final se laisser dominer par l'obscurité. Observant la beauté du spectacle durant sa marche, elle se surprise à penser qu'il pourrait faire une belle peinture. Un instant figé dans le temps et l'espace, démontrant les merveilles de la nature. La seule chose qui aurait pu manquer à ce tableau, c'est le doux bruit des vagues qui s'échouent sur le sable encore brûlant et s'écrasant sur les roches à proximité. Le chant des mouettes s'élevaient tandis qu'ils prenaient une destination qui lui était complètement inconnue mais qu'importe. Pour elle, c'était une assemblée qui dansait au dessus de sa tête. Ces sons, tous réunis, produisaient une mélodie divine qui aurait pu faire office de berceuse à ceux qui lui offre une oreille attentive.

Descendant les pavés du haut de ses talons compensés, Norah suivait la route en direction du the aqua lounge, lieu de distraction et de rendez-vous avec ses amis. La ville s'animait au fur et à mesure que la nuit s'élançait dans le ciel, des jeunes et principalement la jeunesse oubliée se dynamisait. L'été se faisait ressentir par la chaleur qui se voulait parfois étouffante. Même dans sa robe noire, la brune n'en était pas épargnée et sa peau était déjà bien colorée. Une fois à l'entrée, elle se frayait un chemin à travers les fumeurs postés devant l'ouverture et pénétra dans le bar. Sa montre au poignet lui indiquait qu'elle était en avance. Peut être sa marche fût-elle trop pressante, prenant alors le rythme de ses journées de travail endiablées. D'un rapide regard, elle balayait la salle à la recherche de ses amis mais en vain. A la place, elle y trouvait un visage familier. Un ami d'un ami qui avait fini au lit, pour résumé simplement la situation. La demoiselle n'avait jamais nié ses aventures et celle-ci, malgré son incompatibilité, n'était pas pour autant désastreuse. Ils avaient partagés de bon moments et à ces souvenirs, un sourire s'esquissait sur ses lèvres : une invitation à se rejoindre.

« Duncan, ça fait plaisir de te revoir ! » Un brève accolade échangée, des instants remémorés. A son invitation à prendre un verre, sa curiosité ne pouvait être freiné. Qu'était-il devenu durant tout ce temps ? Après tout, elle en savait déjà la plupart. Elle s'était souvent renseigné après de son ami et colocataire, demandant de ses nouvelles. Il lui avait raconté plus ou moins et surtout avec l'arrivée de Riley à l'appartement. Jetant un nouveau coup d'oeil à sa montre, elle acquiesçait de la tête. « J'ai rendez-vous avec des amis, mais je suis bien en avance. Du coup, j'accepte avec plaisir ton verre. » Lui adressait-elle dans un sourire qui lui était propre, tirant alors le tabouret du comptoir pour s'y installer. « Je prendrai un mojito. » Cocktail rafraîchissant donc la brune raffolait depuis bien des années. Posant ses coudes sur la surface, elle positionnait son poing sous son menton en regardant cet homme qui faisait surface, comme un fantôme de son passé. « Alors, qu'est-ce que tu deviens ? » Question bateau, loin de toute originalité, mais naturelle à cause de son incapacité à rester silencieuse plus de dix secondes.


    Hello darkness, my old friend I've come to talk with you again Because a vision softly creeping Left its seeds while I was sleeping And the vision that was planted in my brain Still remains Within   the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Myersadministrateur - kisses burn like fire
administrateur - kisses burn like fire
avatar
infos générales
messages :  515 dollars ($) :  618
name :  DÆLLING,coralie.
faceclaim :  ucey.
age :  trente cinq années, envolées. Prise dans les griffes du temps, qui s'écoule tel le terrible sablier de la vie.
career :  belle sensation que de tout envoyer valser , quand on a la satisfaction d'être nouveau riche.
civil status :  coeur aussi vide et lasse qu'une coquille vide. Piétiné et massacré il y a bien des années. Confiance inexistante envers l'amour dorénavant, puisque sa chère et tendre à fuit..
family's influence :  ♕♕♕♕
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t102-too-dead-to-die-dun

autres infos
relationships:
availability: (2/3) rps libre.
(#) Re: lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { Lun 16 Juil - 15:13 }
- lève les  yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu’au firmament. -

Difficile de prendre cela pour du hasard, à force. La longévité de ses relations étaient maigre, mais bizarrement, toutes ses connaissances, les personnes envers qui il avait eu des sentiments divers et variés, revenaient toutes depuis quelques jours. A croire qu'il était un bout de viande bien fraîche au centre d'une arène de lions affamés. A croire que l'argent, faisait réellement revenir n'importe quel imbécile. Il n'était pas dupe, le bougre. Mais il commençait sérieusement à se demander si continuer à se montrer en public était une si bonne idée...Mais qu'importe. Il ne cessait de ruminer tel un vieux cochon, chose qui ne cessait d'arrivé dernièrement.
Elle, c'était encore autre chose, une situation un peu banale, malgré qu'il ne l'avait pas vue depuis quelques temps maintenant. Ce n'était pas trop une désagréable surprise, en somme.Je la laisse donc se commander un mojito, boisson qui semblait être plus qu'une drogue pour elle, puisque le bellâtre connaissait parfaitement la boisson favorite de la Richards. Oui, ils avaient passés plusieurs soirées en sa compagnie, à boire mojitos sur mojitos a ses côtés. Les bons moments revenaient doucement, étant presque appréciable.
« Promis, je t'encombrerais pas longtemps, j'attend que tes amis viennent et je filerais, je suis un peu fatigué. » Avoue-t-il en se frottant légèrement le haut du crâne, tout en posant son regard bleuté sur le faciès bronzé par les chauds rayons du soleil de la Californie, de la belle Norah.
 « Et bien, je suppose que Cal à dû te dire, ou même les nombreux journaux que j'ai fini par devenir millionnaire. Sacré coup de bol mais bon, j'ai perdu ma fiancée, fin Riley. Tu vois qui sais je suppose ?  » Dis-je avec une certaine ironie masquée, mais surtout une belle amertume dans la voix, retranscrivant parfaitement ma désolation. Oui, je ne mâchais jamais mes mots malgré tout, je n'étais pas du genre à passer par quatre chemin également.
« Enfin bref, du réjouissant comme du mauvais on vas dire. Et toi alors ? Qu'est-ce que tu deviens ? » Les boissons arrivèrent finalement, coupant un court instant la discussion des deux êtres autrefois vaguement uni par des liens physiques. Le blond tend alors son verre dans la direction de la demoiselle :
« Trinquons, à nos retrouvailles dirons-nous »  
Revenir en haut Aller en bas
Norah Richardsadministratrice - she's like the wind
administratrice - she's like the wind
avatar
infos générales
messages :  575 dollars ($) :  834
name :  Forsaken / Aurélie
multinicks :  joyce whitmore.
faceclaim :  a.d.armas (c)Freesia
 

age :  twenty-eight years old.
career :  formerly marketing manager at nichols company, she has recently been marketing director at Renaissance, a cosmetic brand owned by his biological father. a truth discovered not long ago and not appreciated by all.
civil status :  a pretty solitary heart, relationships have followed one another without awakening the desire to undertake something more concrete.
family's influence :  ♕♕ (richards - mother) and ♕♕♕♕ (blackwell - father)
address :  #364 - newport shore.
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t106-the-house-of-the-ri

autres infos
relationships:
availability: come, baby (3/3)
(#) Re: lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { Sam 21 Juil - 11:26 }

Words like violence Break the silence Come crashing in Into my little world Painful to me Pierce right through me Can't you understand ? Oh my little girl.


Avec intérêt, Norah regarde d’un œil attentif le barman préparer son cocktail. Oui, les mojitos pouvaient être pour elle semblable à une drogue en soirée. Sauf qu’au lieu de prendre un petit cachet pour s’ambiancer, la fêtarde préférait siroter quelques verres de ce délicieux nectar. Un petit peu de sucre de canne, du rhum – bien dosé –, quelques feuilles de menthe qu’il frappait entre ses mains pour réveiller la saveur et l’odeur, pour finir par y ajouter le Perrier. Un petite paille glissait à l’intérieur de son verre et le voilà enfin à porter de ses mains, un sourire prend place sur lèvres. Mais avant de les tremper, la gourmande tournait la tête vers son ami, Duncan. « Oh mais après tu peux rester avec nous si tu veux ! Ca serait avec plaisir d’ailleurs. Il devrait probablement y avoir Cal en plus, mais ce n’est pas sûr. » Posait-elle sa main sur son épaule pour l’encourager à participer à la soirée.

Mais la suite de la conversation la rendit un peu plus mal à l’aise. Retirant sa main, elle préféra la glisser en compagnie de l’autre autour de son verre bien frais, légèrement mouillé par la chaleur. « Oui j’ai appris ta récente fortune, comment passer à côté à vrai dire ? » Plaisantait-elle légèrement avant de se mordre la lèvre à l’attente du prénom Riley. Cette dernière prenait place dans l’appartement depuis quelques semaines déjà. Récemment arrivée dans la colocation, il a bien fallu mettre tout le monde au courant de la situation. Comment refuser après cela ? Mais de ce fait, la brune avait aujourd’hui du mal à mentir à cet homme avec qui elle a passé de bons moments autrefois. Elle n’était pas très douée pour mentir, il est vrai. Alors autant esquiver la conversation. Fuir, ça elle savait faire. « Oui, j’ai du déjà la croiser peut-être. » Lâchait-elle vaguement avant de reprendre. « Mais n’y penses pas pour l’instant, profites de cette soirée pour te changer les idées, non ? Je peux t’y aider ! » Suggérait-elle alors, proposant son aide dans cette vaillante quête.

Levant par la suite son verre de mijtos, elle trinquait avec Duncan peut être trop énergétiquement, faisant alors tomber quelques gouttes de sa boisson sur le comptoir. « A la tienne ! » S’exclamait Norah avant de le siroter à la paille. « Il l’a bien dosé, parfait ! » Se léchait-elle les lèvres. Oui, il faut bien apprécier. « Oh, moi… » Commençait la demoiselle, venant gratter sa tête pour signifier son mal aise. « J’ai découvert qui était mon père. » Lâchait-elle brusquement. « Mais c’est pas bien intéressant » Sifflait-elle encore son mojito.


    Hello darkness, my old friend I've come to talk with you again Because a vision softly creeping Left its seeds while I was sleeping And the vision that was planted in my brain Still remains Within   the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Myersadministrateur - kisses burn like fire
administrateur - kisses burn like fire
avatar
infos générales
messages :  515 dollars ($) :  618
name :  DÆLLING,coralie.
faceclaim :  ucey.
age :  trente cinq années, envolées. Prise dans les griffes du temps, qui s'écoule tel le terrible sablier de la vie.
career :  belle sensation que de tout envoyer valser , quand on a la satisfaction d'être nouveau riche.
civil status :  coeur aussi vide et lasse qu'une coquille vide. Piétiné et massacré il y a bien des années. Confiance inexistante envers l'amour dorénavant, puisque sa chère et tendre à fuit..
family's influence :  ♕♕♕♕
fiche de liens :   ★★★
plus de détails
- http://nothingbuttrouble.forumactif.com/t102-too-dead-to-die-dun

autres infos
relationships:
availability: (2/3) rps libre.
(#) Re: lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { Dim 29 Juil - 20:58 }
- lève les  yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu’au firmament. -

Il est quand même con, Duncan, de ne pas être venu voir de ses propres yeux à la collocation que Norah et les autres avaient en commun. Il aurait pourtant dû se douter que c'est un des seuls lieux qu'il n'avait pas visité pour la retrouver. Oui, il était un peu sot sur ce coup, mais il se disait que si la belle était là-bas, Cal lui aurait dit surtout qu'il l'avait eu au téléphone pour lui dire que le mariage était annulé. Il avait espoir que son ami, de très longue date, lui aurait avoué mais que nénni ! Il lui mentait droit dans les yeux depuis quelques semaines sans se soucier de savoir si Duncan allait bien, ou survivait bien à la chose. Il était avec Riley, se moquant éperdument de la santé mentale de son ami. Limite, c'est plus elle, cette Norah, qui était on va le dire franchement, une ex, qui s'en souciait. Il se sentait quand même mal dans le fond et le serait encore plus, s'il apprenait tout ceci. Comme quoi la vraie amitié...Était vite balancé au oubliette quand il s'agissait de cul ou d'attirance.

« C'est gentil pour la proposition Norah, mais je comptais prendre encore un verre et sans doute rentrer, je voudrais pas m'immiscer dans ta soirée avec tes amis. » Lance le bellâtre, tout en agitant légèrement le verre vide qui n'allait pas tardé à être remplacé par son jumeau, ayant sans doute déjà bien assez bu pour la soirée. Il l'avait encore mauvaise, ce soir. Comme souvent. L'alcool joyeux, il ne savait presque plus ce que c'était, ni même le sens du mot : s'amuser. Il n'avait plus envie de s'amuser, plus envie de rien. Juste que tout redevienne comme avant, comme si frotter sur la théière en face de lui pourrait faire ce job. Il était prêt à sacrifier tous son fric pour reprendre sa vie heureuse d'autrefois, quitte à trimer encore de longues heures sous le soleil californien.
« Tu as pas tort, faut dire que de passer du côté des bourges, après avoir fait l'armée, le chien de garde au casino et jardinier, ça change ! Mais je m'emmerde quand même, peut-être qu'un voyage me ferrais le plus grand bien mais seul...C'est la loose on va dire. » Ricane-t-il en prenant une gorgée de son breuvage, gardant les yeux rivés sur la demoiselle. Elle avait toujours son petit sourire si angélique, si charmeur qui l'avait fait craqué autrefois. Elle était la joie de vivre à plein nez, constamment la banane, le besoin de bougé. Elle donnait la motivation à n'importe qui et il l'avoue, cela lui faisait du bien de la voir ce soir.
« Ouais, t'a raison. Mais me faudra plus qu'un simple verre, maintenant tu me dira, j'ai pas de honte à payé 1000$ pour une bouteille de champagne. Tes amis arrivent bientôt ? On peu les attendre ou au pire, se siffler une petite bouteille avant leur arrivé si t'es partante ? Histoire d'avoir de quoi tenir tout en parlant du bon vieux temps ? » Lourdingue sur les bords ? Un peu. Mais il aimait le faire exprès, c'est ce qui faisait parfois son charme et amusait la galerie. Il sourit finement quand elle déclare que son verre est dosé comme il fallait.
« Ah ouais ? Il est à Newport Beach ? Oh tu sais, c'est déjà plus intéressant qu'un pauvre con comme moi qui pleure d'avoir perdu sa meuf alors, vas-y raconte moi tout.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
infos générales
plus de détails
-
(#) Re: lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) { }
Revenir en haut Aller en bas
 
- lève les yeux aux cieux, et guide mes pas jusqu'au firmament. (noran) -
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTHING BUT TROUBLE. :: newport beach, orange county :: newport shore quartier animé-
Sauter vers: